Icones_métier_digital

La digitalisation des entreprises fait beaucoup parler. C’est pourquoi les métiers du numérique deviennent de plus en plus plébiscités et qu’il est possible aujourd’hui de changer de voie professionnelle ou bien de se diriger vers des formations dédiées aux métiers du digital, pour les plus jeunes. Voici 3 exemples de métiers du numérique ainsi que les formations liées.

Community Manager

Etre payé pour publier sur les réseaux sociaux ? Le CM est bien plus que ça. Il assure la présence d’une marque sur l’ensemble du web et améliore son image à travers ses actions marketing. Son but principal est de réunir une communauté d’internautes par le biais des réseaux comme Facebook, Instagram, Pinterest en publiant des vidéos, articles, photos, promotions, etc. Le Community Manager doit donc savoir réaliser du contenu sur différents supports digitaux et ce, rapidement. Il a donc des capacités de rédaction incontestables et connaît les codes de la communication digitale.

Il procède aussi à la veille numérique et guette les avis et les commentaires négatifs afin d’en limiter l’impact. Il agit également en tant que modérateur et interlocuteur principal des canaux de discussion comme Messenger, Google My Business. Il est possible d’effectuer une licence en communication, voire un Bachelor pour exercer cet emploi. Il existe même des formations en ligne dédiées.

UX Designer

L’UX Designer se trouve plus dans la phase de développement. Il conçoit des interfaces optimisées pour améliorer l’expérience utilisateur. C’est donc un professionnel qui doit se mettre à la place des internautes pour comprendre leurs besoins et leurs freins en termes de navigation internet. Il travaille donc sur les supports que ce soit sur ordinateur ou smartphone en adaptant un processus adapté à l’image de marque. En outre, il doit générer de l’émotion chez les utilisateurs.

Cet expert en programmation informatique travaille en collaboration avec les graphistes, le CM, le chef de produit et les rédacteurs pour créer une interface harmonieuse. Pour obtenir un tel poste, il convient d’acquérir un bac + 2 dans l’informatique (BTS, DUT…). Puis, il est bien sur possible de continuer ses études jusqu’au bac + 5 (licence, master, diplôme d’école).

Courtier

Le courtier regroupe différents secteurs comme le prêt, l’immobilier, la bourse, les assurances, etc. Avant tout, il faut savoir manier les chiffres parfaitement, faire preuve d’un sens commercial aiguisé et être capable de convaincre n’importe qui. On peut exercer ce travail en contact physique mais aussi uniquement sur internet. En effet, par exemple, depuis la création du Bitcoin et la démocratisation des cryptomonnaies, il est tout à fait possible de se nicher dans ce domaine et de négocier des devises pour des clients.

Il n’est pas évident de s’improviser courtier du jour au lendemain c’est pourquoi il est préférable d’avoir des prédispositions en maths et maîtriser les chiffres. Pour être courtier en bourse, il faut bien évidemment connaître les marchés financiers. Pour démarrer, il est possible d’effectuer un BTS ou un DUT dans la communication, négociation, digitalisation client ou même la banque ou les assurances. Pour espérer évoluer plus rapidement, il est préférable de pousser les études jusqu’au bac + 5 (master et diplômes d’école).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *