Réviser au calme

C’est un fait, notre vie quotidienne et citadine est très bruyante. Il devient alors difficile de travailler, réviser, étudier ou même dormir dans de telles conditions. Les boules Quies (et non pas boule caisse), permettent une réduction des bruits environnants, mais pas leur suppression. Pour cela, rien ne vaut des bouchons d’oreilles antibruit actifs.

Comment fonctionne un bouchon d’oreilles anti-bruit actif ?

Les bouchons d’oreilles antibruit classiques, comme les boules Quies (qui fêtent d’ailleurs leur centenaire cette année), fonctionnent comme de simples barrières phoniques qui protègent votre tympan des bruits alentour. Quand le bouchon est correctement inséré dans le canal auriculaire, il bloque l’accès au tympan. Ainsi, les sons doivent traverser le bouchon pour atteindre l’oreille et sont donc très diminués.

L’inconvénient de ces bouchons, outre le fait qu’ils ne sont pas réutilisables pour la plupart, c’est qu’ils bloquent le son de manière passive. Leur efficacité est alors très limitée et ils sont totalement incapables de filtrer tous les sons, toutes les fréquences ou même de s’adapter à l’environnement. Les bouchons classiques obstruent simplement le canal auditif et c’est tout.

À l’inverse, les bouchons antibruit actifs sont dotés d’un système électronique interne qui leur permet de s’adapter au son et d’en bloquer activement l’arrivée jusqu’au tympan. Le principe est assez simple : le bouchon capte les sons entrants et leur oppose automatiquement des ondes opposées pour qu’ils ne pénètrent pas l’oreille. Le son n’atteint donc jamais le tympan et vous restez dans le calme absolu.

Travailler ou réviser dans le calme grâce à ces bouchons

Lorsque l’on est en pleine période de révision avant les examens ou que l’on travaille à la maison, il peut parfois être difficile de se concentrer à cause de tous les bruits environnants. Même à la bibliothèque ou dans des espaces de coworking prévus pour, le bruit de ceux qui vous entourent et qui travaillent aussi peut rapidement devenir très gênant et empêcher de se concentrer.

Si vous observez attentivement, vous verrez que beaucoup d’étudiant ont déjà opté pour la solution des boules Quies dans les bibliothèques. Effectivement, elles permettent de diminuer les sons ambiants et de travailler en toute tranquillité. Cependant, comme nous le disions plus tôt, leur efficacité est bien en dessous de celle des bouchons antibruit actifs.

Résultat, de plus en plus d’étudiants se tournent vers la solution des bouchons antibruit actifs pour pouvoir travailler partout dans le calme et rester concentrés sans difficulté. En plus, les bouchons antibruit actifs ne réclament pas d’être insérés profondément dans le canal auditif. La gêne est donc moins grande et cela évite de s’entendre respirer très fort.

Le silence absolu n’est pas toujours nécessaire

Il faut savoir que pour travailler ou pour étudier, nous ne fonctionnons pas tous exactement pareils. De même, nos expériences passées et nos goûts auront un impact important sur nos besoins pour rester concentrer. Certaines personnes vont avoir besoin du silence complet et seront perturbées par le moindre bruit, alors que d’autres non.

Effectivement, certaines études tendent à prouver que le cerveau humain, pour être le plus actif et créatif possible, aurait besoin d’un bruit de fond constant. Pourquoi ? Parce que ce bruit de fond forcerait votre cerveau à rester actif, comme un moteur allumé qui tourne à 1000 tours par minute, et que cela faciliterait alors la mise en route de ses autres fonctions.

Voilà pourquoi certaines personnes préfèrent aux bouchons d’oreilles antibruit actifs ou passifs une solution beaucoup plus étrange : brancher leur casque audio à leur ordinateur et se rendre sur des sites spécialisés qui passent en continu des bruits de fond d’agitation. Bien mieux qu’un véritable bruit de fond, ces enregistrements réguliers prévoient de ne jamais troubler votre attention en gardant un niveau sonore toujours identique.

Mieux dormir, c’est mieux travailler

Les bouchons antibruit actifs peuvent aussi être utilisés pour dormir. Ils vous protègent des nuisances sonores liées à une vie citadine et vous permettent de dormir plus profondément et plus longtemps. Évidemment, un meilleur sommeil implique de meilleures performances dans la journée qui suit puisque vous serez mieux reposé.

Cependant, c’est également pendant le sommeil paradoxal, la phase la plus profonde du sommeil, que notre cerveau mémorise le mieux ce qu’il a vécu dans la journée. Résultat, un meilleur sommeil implique également une meilleure mémorisation. Si vous êtes en pleine période de révision, il est donc très important de bien dormir et de dormir suffisamment longtemps.

Se protéger au quotidien

Enfin, en dehors de toutes considérations de performances, de travail ou de révision, ces bouchons d’oreilles antibruit actifs peuvent également protéger votre ouïe de toutes les agressions quotidiennes qu’elle subit. Effectivement, une vie moderne et urbaine implique de nombreux traumatismes pour nos oreilles.

Que ce soit dans le métro – avec ses freins puissants, ses sonneries à la fermeture des portes, ses musiciens qui montent le son un peu trop fort – ou dans la rue, entre les sirènes de police, les klaxons et les bruits de motos, nos oreilles sont agressées à longueur de journée. Résultat, on constate une aggravation des problèmes d’audition chez des patients de plus en plus jeunes.

Porter des bouchons d’oreilles antibruit actifs ou des boules Quies au quotidien peut alors devenir une bonne solution pour protéger ses tympans et s’épargner des dégâts irrémédiables et très handicapants à long terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *