Informaticien en police judiciaire

Quand on a une formation d’ingénieur informaticien, de très nombreuses portes nous sont ouvertes et on peut être amené à travailler dans de nombreux secteurs. Aujourd’hui, nous vous présentons les différentes carrières d’informaticien de la police judiciaire ou scientifique qui sont accessibles avec ou sans diplôme.

Lutter contre la cybercriminalité

Si ce qui vous séduit dans une carrière d’informaticien au sein de la police, c’est de lutter contre le crime et, plus précisément, contre la cybercriminalité, vous devez faire carrière dans la police judiciaire. Effectivement, la police judiciaire française dispose de services entièrement dédiés à cette nouvelle criminalité.

Avant de vous engager dans cette voie, vous devez vous assurer d’avoir le profil nécessaire. Une carrière de policier informaticien n’est pas de tout repos. Outre les qualités d’enquêteur que l’on exigera de vous, il faudra être prêt à affronter des situations plutôt traumatisante, notamment si vous enquêtez sur des réseaux pirates de trafics d’armes, d’êtres humains ou même d’images pédopornographiques.

Si vous voulez pouvoir devenir un haut-gradé des forces de l’ordre, nous vous conseillons d’étudier, en plus de l’informatique, le droit. Effectivement, pour devenir inspecteur, une simple formation de gardien de la paix ne suffira pas. En revanche, vous pouvez également devenir officier de police judiciaire et vous spécialiser dans la lutte informatique contre la cybercriminalité.

Devenir gardien de la paix

Évidemment, devenir informaticien au sein de la police requiert de nombreuses qualités et compétences en informatique. Cependant, il vous faudra, avant toutes autres choses, passer le concours de gardien de la paix pour devenir officiellement policier, puis vous spécialiser dans un service de lutte contre la cybercriminalité.

Les concours pour devenir policier se ressemblent à peu près tous. Vous aurez d’abord une épreuve écrite qui jugera de votre capacité à lire un texte, à en extraire des informations et à les synthétiser. Puis, des tests psychotechniques pour vérifier vos aptitudes mentales à l’exercice de ce métier. Enfin, des tests physiques pour vérifier votre condition physique.

Devenir gardien de la paix ne nécessite que d’avoir le bac. Cependant, il est plus difficile ensuite de graver les échelons et d’obtenir les affectations souhaitées. Vous pouvez alors tenter de devenir officier de police judiciaire, mais il vous faudra justifier de l’obtention d’un diplôme de licence. Le concours d’officier de police judiciaire a plus de chances de vous mener à la carrière d’informaticien de la police que vous espérez.

Devenir technicien dans la police scientifique

Une autre part importante du travail des informaticiens de la police se fait dans les services de la police scientifique. La police technique et scientifique a pour rôle d’observer et d’analyser toutes les preuves mises à sa disposition et d’en tirer des conclusions qui pourraient servir de preuve dans l’enquête en cours.

Le travail du technicien en informatique au sein de la police scientifique consiste alors majoritairement à l’analyse de données sur des disques durs saisis, au recoupement informatique de fichiers ADN ou de fichiers d’identité et à bien d’autres tâches qui permettent ensuite à la police judiciaire d’arrêter un coupable.

Le technicien informatique de la police technique et scientifique est un peu à part parce qu’il se concentre principalement sur les analyses et les besoins des enquêtes qui entourent le monde de la cybercriminalité. Ce métier est également particulier parce qu’il ne demande pas d’enquêter, mais seulement de tirer des conclusions des différents indices que les enquêteurs vous apportent. Un esprit analytique est donc nécessaire.

Travailler dans la police avec un diplôme d’informaticien

Vous pouvez tout à fait travailler avec la police, en tant qu’informaticien, sans n’avoir jamais passé le moindre concours de la police nationale et sans être vous-même policier. Effectivement, la police est, comme toutes les administrations désormais, très bien équipée en matériel informatique et ce matériel a des besoins de maintenance, d’installation et d’entretien.

Vous pouvez donc vous faire embaucher comme technicien en informatique par la police nationale pour entretenir leurs installations. Dans ce cas-là, il faudra justifier d’un diplôme en informatique et de grandes compétences, notamment dans le domaine de la sécurité et des réseaux. Effectivement, les dossiers et les informations de la police sont partagés sur leur réseau interne et sont fréquemment attaqués par des pirates qui aimeraient s’en emparer.

Des carrières en constante évolution

L’avantage de travailler comme informaticien dans la police, que vous ayez passé un concours d’officier ou non, c’est que vous démarrez alors une carrière qui ne cessera jamais d’évoluer. Outre les évolutions techniques qui modifieront grandement votre travail au fil des années, vous pourrez changer fréquemment de service au fil de votre carrière.

Ainsi, vous pourrez passer de la police judiciaire à la police scientifique, de la sécurité des réseaux interne à l’installation des nouvelles bases de données ou de nouveaux outils informatiques. Certains informaticiens de la police finissent même par aller travailler au ministère de l’intérieur où le contenu exact de leur contrat et de leur travail n’est jamais révélé au public.

Informaticien dans la police, c’est donc la promesse d’une carrière exaltante et en constant mouvement qui satisfera tous les amateurs d’aventures et ceux que la routine effraie. Enfin, la lutte contre la cybercriminalité aide certains à trouver ou à retrouver un sens à leur carrière d’informaticien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *