Développement durable : les métiers qui recrutent en 2023

Dans notre société, protéger la planète est devenue au centre de toutes les préoccupations. En effet, la grande majorité des secteurs d’activité adopte des méthodes de travail plus écologiques pour tenter de préserver l’environnement. Dans ce même sens, de nombreux métiers plus respectueux de la planète recrutent de plus en plus. Mais alors, quels sont ceux qui recrutent le plus en 2023 ? Nous allons tout vous expliquer dans cet article.

Qu’est-ce-que le développement durable ?

C’est un changement radical des façons de vivre afin de pouvoir s’épanouir dans un monde plus équitable qui respecte l’environnement. Il est possible de se renseigner sur divers magazines en ligne comme Ec0nomie pour avoir plus d’informations à propos conséquences de la mise en place du développement durable sur le marché de l’emploi et l’économie.

Les différents métiers verts qui recrutent

De nombreux postes sont à pourvoir dans le secteur du développement durable pour pouvoir tenter au mieux de répondre aux besoins des générations futures. Il est important de savoir quels sont les métiers verts qui recrutent actuellement.

Responsable en économie circulaire

Il est chargé de développer l’activité au sein des équipes de maîtrise d’œuvre de l’entreprise écoresponsable pour laquelle il travaille. Il exerce généralement dans le domaine du bâtiment et de l’aménagement. C’est un métier qu’il est possible d’exercer en ayant une formation Bac + 5 en école d’ingénieurs. Cependant, il faut bien penser à se spécialiser dans le domaine de l’économie circulaire, la prévention, la gestion des déchets et la maîtrise d’œuvre. Les missions sont très simples à comprendre :

  • Une gestion « durable » : il assiste les donneurs d’ordres dans la gestion des déchets, de l’économie circulaire, mais également de l’empreinte carbone ;
  • Le pilotage des chantiers : il analyse tous les impacts et les risques des chantiers dans les domaines environnementaux.

Juriste en droit de l’environnement

Il conseille les entreprises sur les questions qui sont liées aux normes de sécurité et à la protection de l’environnement. Pour exercer ce métier, il est important d’avoir au minimum un Bac + 5 avec une spécialisation en droit de l’environnement. Il faut donc choisir un Master qui permet de développer des compétences dans les domaines de l’eau, de la protection des ressources naturelles, des risques et des pollutions. Voici les différentes missions à réaliser :

  • La législation environnementale : il faut connaître les différentes normes de sécurité et prévention, mais aussi celles qui concernent la protection de la nature et des ressources qui se trouvent sur notre planète ;
  • La protection de l’environnement : il est de votre devoir de sensibiliser votre entreprise à ce sujet et de mettre en œuvre des démarches environnementales.

Manager adaptation au changement climatique

Son métier consiste à identifier les risques climatiques auxquels doit faire face son entreprise. Il doit ainsi proposer des astuces permettant de faire face au changement climatique. Les domaines qui recrutent pour ce type de métier sont : l’agroalimentaire, les entreprises de textile ou encore les assurances. Il est généralement conseillé d’être diplômé d’un Bac +5 en école d’ingénieur généraliste avec la spécialité « génie climatique » pour espérer décrocher un poste pour ce métier. Les missions réalisées dans l’exercice de ce métier sont :

  • Une étude des réserves de nappes phréatiques : il observe uniquement celles qui utilisent beaucoup d’eau ;
  • Une analyse de la biodiversité : il va identifier tous les risques qui sont liés de près ou de loin à l’érosion de la biodiversité.

Ingénieur en traitement de l’eau

Il doit mettre en place, suivre et mener à bien des projets concernant l’assainissement et la distribution de l’eau. Pour ce faire, il réalise toutes les études préliminaires nécessaires et s’occupe des tests des installations. Pour espérer faire ce métier, il est requis d’avoir au moins un Bac + 5 dans le secteur de l’ingénierie de l’environnement. De plus, il faut dans l’idéal avoir une spécialisation dans la gestion et le traitement des eaux, des sols, mais également des déchets. Ces missions sont les suivantes :

  • Le traitement des eaux usées : il doit permettre de rendre possible leur restitution dans le milieu naturel ;
  • La construction d’usines d’eau potable : il est chargé de construire des usines qui garantissent une qualité d’eau conforme à la règlementation en vigueur.

De nombreux métiers verts sont dans les intentions de recrutement des entreprises. Il vous suffit donc de vous spécialiser dans un de ceux-ci pour faire un bon geste pour la planète.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles similaires

Développement durable : les métiers qui recrutent en 2023

Dans notre société, protéger la planète est devenue au centre de toutes les préoccupations. En effet, la grande majorité des secteurs d'activité adopte des...

N’hésite pas ou n’hésites pas : comment les distinguer l’un de l’autre ?

Il n'est pas toujours facile de ne pas se confondre dans l'utilisation de « n'hésite pas » et « n'hésites pas ». En effet,...

J’aimerai ou j’aimerais : comment ne pas les confondre ?

Il n’est pas si facile de ne pas se confondre dans l’emploi des verbes j’aimerai et j’aimerais. En effet, ce sont deux formes verbales...

Derniers articles

Etiquettes