En quoi consiste le métier de gestionnaire de paie ?

Le salon Apprentissage, alternance et métiers, organisé par l’Étudiant, se déroulera dans plus de dix villes de France dès janvier 2023. D’ici là, si vous cherchez des informations sur les professions en lien avec les ressources humaines (RH), voici un article dédié au poste de gestionnaire de paie.

Où travaille un gestionnaire de paie ?

Cabinet d’expertise comptable et service RH d’une entreprise

Un gestionnaire de fiche de paie peut travailler au sein d’un cabinet d’expertise comptable ou au sein du service des ressources humaines d’une entreprise. Pour y accéder, il faut postuler à des offres mises en ligne directement sur les sites des sociétés ou filiales. Vous pouvez aussi rechercher les offres d’emploi de gestionnaire de paie sur internet. De nombreuses plateformes existent. Certaines sont spécialisées dans le travail temporaire, d’autres dans certains secteurs d’activités.

Formations, stages et connaissances nécessaires pour exercer

Vous hésitez à postuler ? « Le métier, très prisé par les recruteurs, peine pourtant à attirer des candidats » souligne Pôle emploi sur son site. Si vous doutez d’avoir le parcours adéquat sur votre CV, sachez qu’il n’existe pas de formations types menant à ce métier. Il est accessible par divers cursus comme la gestion des entreprises et des administrations ou la comptabilité. Toutefois, il est impératif de maîtriser un logiciel de paie et les outils bureautiques, comme Excel. Cette profession s’exerçant à majorité dans des services RH, avoir réalisé un stage dans un tel environnement est toujours apprécié.

Enfin, il faut détenir des connaissances juridiques solides. Les bulletins de paie sont encadrés par la loi, il faut donc être à jour sur les règlementations législatives. À titre d’exemple, leur présentation a évolué au 1er janvier 2022. Elle doit faire apparaître différentes informations pour faciliter la déclaration d’impôts, comme le montant du salaire net imposable, celui des heures supplémentaires ou encore le cumul du montant des prélèvements à la source.

Contrat à durée déterminée, indéterminée ou interim

Le gestionnaire de paie peut trouver des offres d’emploi en contrat à durée déterminée (CDD) ou indéterminée (CDI). Il peut également être salarié d’une agence de travail temporaire et remplir des missions d’intérim. Dans ce cas, il travaille dans une entreprise mais il est payé par l’agence qui l’embauche. À la fin de la mission, il perçoit une prime de précarité et une indemnité de congés payés.

Quelles sont les missions du gestionnaire de paie ?

Édition des fiches de paie

Le gestionnaire de paie élabore des fiches de paie, comme son nom l’indique. Inutile de préciser que les fins de mois sont souvent synonymes de surcharge de travail. Devant l’ampleur des bulletins à éditer pour chaque salarié de l’entreprise, le gestionnaire a tout intérêt à avoir un excellent sens de l’organisation et une bonne résistance au stress.

Pour réaliser sa mission, il réunit toutes les informations nécessaires au calcul de la rémunération (les congés acquis, les absences pour arrêt maladie, les heures supplémentaires, les titres restaurant, les primes…). En bref, il considère toutes les variables.

Déclaration sociale nominative

Au-delà de la définition et du virement des salaires, il effectue également la Déclaration sociale nominative (DSN). Elle permet à la fois de régler les cotisations et d’informer les organismes concernés tels que Pôle emploi ou encore la Caisse primaire d’assurance maladie. Il peut ainsi assurer le suivi des indemnités journalières de la sécurité sociale (IJSS) en cas d’arrêt maladie ou congé maternité. Par ailleurs, il fait le lien avec les caisses de retraite et les mutuelles ou prévoyances.

Formalités d’embauche et de départ des salariés

Fiche de poste, contrat de travail… tous ces documents sont rédigés par le service des ressources humaines. Le gestionnaire de paie peut en avoir la charge. Il peut aussi avoir à gérer les indemnités de rupture et le solde de tout compte.

Comment postuler à une offre d’emploi ?

Pour postuler à une offre d’emploi de gestionnaire de paie, il faut rédiger une lettre de motivation et un CV. Ne négligez pas leur présentation. Comme vous le savez, les services de ressources humaines en reçoivent énormément chaque jour. L’idée est donc de sortir du lot, sans en faire de trop. Vous pouvez utiliser Word ou utiliser un logiciel pour rédiger votre CV.

Parmi les informations incontournables, doivent figurer votre nom, prénom, vos diplômes, les outils informatiques que vous maîtrisez. N’oubliez pas de mentionner les langues étrangères ou encore toutes expériences et centres d’intérêts qui permettront de vous différencier.

Rigoureux, méthodique, discret et doté d’une bonne résistance au stress, le gestionnaire de paie assume des missions indispensables, voire sensibles. Chaque mois, il récupère les informations pour éditer les fiches de paie des salariés de l’entreprise. Au-delà, il peut assumer différentes tâches spécifiques au service des ressources humaines. Après quelques années d’expérience, il peut évoluer à un poste de responsable de paie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles similaires

Casino en ligne : comment devenir infographiste ?

Travailler dans un casino en ligne peut représenter une opportunité de carrière intéressante à condition d'exercer un métier clé. Infographiste est un métier très...

Quelles aides pour un logement étudiant ?

En France, il est possible pour les étudiants de bénéficier d’un certain nombre d’aides au logement. Les étudiants peuvent, en remplissant certaines conditions, bénéficier...

Quelles écoles pour apprendre à jouer au poker ?

Le poker est un jeu de cartes très populaire. Ses séquences alternent la distribution de cartes et les tours d’enchères. Nombreux sont les adeptes...

Derniers articles

Etiquettes