Les étudiants privilégient les formations dans la santé

En plein cœur de la crise sanitaire liée à la Covid-19, les nombreux domaines du médical et de la santé ont été durement impacté. Notamment à cause du nombre de personnes touchées par ce virus. Ces domaines ont besoin d’un soutien en termes de personnels soignants et ça, les étudiants l’ont bien compris.

La santé en priorité pour les étudiants

Parmi les quelque 11,5 millions de vœux formulés par les étudiants sur la plateforme Parcoursup, en 2021, 10 % de ces derniers concernent les principales formations dans la santé. C’est-à-dire que près de 1,4 million d’étudiants, sortant du lycée après l’obtention de leur baccalauréat, souhaitent se diriger dans des formations en santé.

Lors de la terminale au lycée, il est possible de suivre une formation complémentaire pour préparer la première année de médecine, par exemple. Le diplôme d’État infirmier a reçu près de 690 000 demandes quant au parcours accès santé spécifique (PASS), près de 665 000 demandes lui ont été attribué. Il faut également prendre en compte les 305 000 étudiants qui ont formulé leurs vœux pour intégrer la licence avec option accès santé (L.AS).

Les formations dans le milieu de la santé

Il existe donc deux voies pour avoir accès aux études de santé. Le parcours accès santé spécifique (PASS) et la licence avec option accès santé (L.AS) sont venus remplacer la première année commune aux études de santé (PACES). Ces deux nouvelles voies, s’inspirant de la PACES, ont amené des modifications à cette dernière pour permettre aux étudiants de meilleures chances de réussite.

En plus des matières de santé, ces formations se veulent plus généralistes. Les étudiants suivent une mineure liée à une autre filière, comme la philosophie ou l’économie, en plus d’une ou deux autres matières de l’enseignement général afin de préparer une poursuite vers d’autres formations du premier cycle.

De plus, il est important de préciser que le redoublement dans le PASS n’existe pas. Si un étudiant n’a pas la moyenne en PASS, il a la possibilité d’intégrer une L.AS, en deuxième année, pour retenter sa chance en fin d’année qui suit. Sans rentrer dans les détails, cette modification majeure vient redistribuer les cartes pour accéder aux études de santé.

De nouvelles formations sur Parcoursup boostent les statistiques

Pour rappel, Parcoursup est une plateforme permettant aux lycéens et aux étudiants en réorientation de s’inscrire en première année dans l’enseignement supérieur. Pour cela, il est obligatoire de constituer un dossier de suivi scolaire puis de formuler des vœux, concernant les écoles ciblées.

En intégrant de nouvelles formations, chaque année, les statistiques du nombre de vœux émis augmentent même si le nombre des étudiants chute en raison d’une baisse démographique. Au total, 19 203 formations étaient proposées en 2021 alors qu’en 2020, ce chiffre s’élevait à 17 127. Pour cause, la plateforme a enregistré près de 11,5 millions de vœux émis par les 930 632 étudiants.

Au classement, derrière les formations du diplôme d’État infirmier et du PASS, ce sont les écoles d’Ingénieur qui suit sur la troisième marche avec 542 427 candidatures puis les Licences de Droit avec 281 087 candidats ayant postulé.

Les licences sont les plus demandées

Parmi toutes les formations proposées, la licence est la formation la plus demandée en atteignant plus de 2,7 millions de vœux prononcés sur Parcoursup. Ensuite, ce sont les Brevets de Technicien Supérieur (BTS) qui suivent avec plus 1,6 million de vœux et les Bachelors Universitaires de Technologie (BUT) ferment la marche à la troisième place avec 847 687 vœux.

La filière d’origine influence le choix des formations

Il y a une corrélation dans les résultats constatés par le Ministère de l’Enseignement Supérieur. En effet, les étudiants des différentes filières du lycée n’ont clairement pas les mêmes destinations selon les spécialités. Parmi ceux qui souhaitent se tourner vers des études en Licence, les étudiants en terminale générale sont représentés à hauteur de 42,6 % tandis que les étudiants en filière technologique sont à hauteur de 14 %.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles similaires

Les étudiants privilégient les formations dans la santé

En plein cœur de la crise sanitaire liée à la Covid-19, les nombreux domaines du médical et de la santé ont été durement impacté. Notamment à...

Planète INP, l’espace de travail de l’institut national polytechnique de Toulouse

Polytechnique est un institut national disposant de plusieurs antennes sur le territoire français. Chacun des instituts polytechniques propose une formation comptant parmi les plus...

À quoi sert l’application « Mon Bureau Numérique » ?

Depuis la rentrée des classes en 2018, les élèves français des académies de Strasbourg, de Nancy-Metz et de Reims ont la chance d'avoir accès à un...

Derniers articles

Etiquettes