Une femme dans un bureau au téléphone

Encore étudiant, chômeur ou en réorientation, peu importe votre cas, s’arrêter sur un projet n’est pas aisé. Le marché de l’emploi est réputé de plus en plus difficile entre la crise économique et la compétitivité éprouvée partout. On peut d’autant plus se retrouver perdu sans diplôme ou si l’on n’a pas trouvé son orientation idéale. Voici, pour vous donner quelques pistes, une sélection variée de métiers qui pourront vous permettre de gagner beaucoup d’argent.

Exiger un travail avec un bon salaire sans avoir fait d’études

Malgré les fluctuations constantes du marché de l’emploi, il existe quelques pistes sûres. Si certaines professions sont naturellement amenées à disparaître, de nouveaux métiers viennent les remplacer ! Dans le domaine des nouvelles technologies par exemple, le progrès est constant et les besoins croissants.

Si, pour choisir son métier, l’intérêt, voire la passion portée à la profession visée, est sans doute le premier critère à prendre en compte, il est aussi normal de penser à la rémunération ! Si l’absence de diplôme peut être un frein, le contraire est aussi vrai. Il est donc possible de trouver un emploi bien rémunéré sans passer des années sur les bancs de l’université. Dans bien des domaines, le baccalauréat est suffisant, tandis que d’autres nécessitent une simple formation !

Quelques exemples de métiers qui payent bien et ne nécessitent pas de gros diplômes ou une simple formation

Travailler pour l’Etat dans la police municipale

L’Etat est une mine d’or niveau emplois. De plus, pour entrer dans la police municipale, il suffit d’un diplôme de niveau secondaire et d’un casier judiciaire vierge. Il faut passer des examens d’entrée mais ils sont très accessibles.

La fonction de chef de la police municipale n’exige qu’un baccalauréat. De plus, une fois la police intégrée et les preuves faites sur le terrain, il est plus facile de monter les échelons en interne pour arriver au final à un salaire plus que correct, à la hauteur des responsabilités que l’on se verra confier !

Faire de sa passion un métier : coach sportif

Si vous êtes sportif, le métier de coach n’exige pas de diplôme. Il existe toutefois un brevet professionnel qui est un atout. Les coachs sportifs sont en ce moment beaucoup sollicités, dans de nombreux sports car très à la mode.

On parle notamment de plus en plus de coachs en musculation ou fitness. Les évolutions de carrière peuvent ici vous mener à devenir responsable de certains cours, voire directeur d’une salle de sport.

Ce métier peut s’exercer à domicile, en salle, voire même en ligne si vous avez des compétences et une passion particulière à mettre en avant. Il est désormais chose courante de chercher des tutoriels vidéo ou un cours particulier en ligne.

Un métier où l’on ne s’ennuie pas : Hôtesse de l’air ou steward

Si vous aimez le dépaysement et voyagez beaucoup, être payé pour prendre l’avion devrait être un bon argument pour vous ! Devenir hôtesse de l’air ou steward requiert des qualités humaines avant tout, notamment la patience et la facilité de contact. Il faut aussi un excellent niveau d’anglais, les autres langues étant un plus, selon la compagnie que vous souhaitez rejoindre.

Une hôtesse de l’air qui débute touchera un salaire d’environ 2000 euros par mois, pouvant aller jusqu’à 3000 euros en fin de carrière et si des responsabilités vous sont confiées, comme un poste de chef de cabine. Le bonus non dérisoire sera les offres très avantageuses proposées par votre compagnie pour visiter le monde pendant vos vacances !

Le marché des nouvelles technologies : graphiste web

Le salaire d’un graphiste en tant qu’auto-entrepreneur dépend évidemment du nombre de ses clients. Il faudra aussi faire soi-même ses comptes et s’occuper des diverses déclarations mais le salaire peut facilement atteindre les 2000 euros par mois pour quelqu’un qui gérera bien son activité.

L’avantage principal est l’indépendance et la souplesse des horaires qui en découle. L’activité d’un graphiste web est large puisqu’elle va de la conception de logos à des projets complexes regroupant conception et impression numérique.

Il existe un diplôme de graphiste niveau bac +2 mais il est désormais possible de se former seul en ligne, sans diplôme nécessaire.

Les métiers manuels rapportent : plombier

La plomberie est un secteur qui recrute et quelqu’un de compétent, une fois ses preuves faites, n’aura aucun mal à se construire une bonne réputation. Pas besoin non plus de longues études pour ces métiers manuels. Le plus important étant la pratique, on débute en apprentissage ou en effectuant un stage.

Ce métier exige un CAP. Des formations adultes existent et il est possible d’apprendre, avec certaines bases, le métier en quelques mois, si vous avez déjà obtenu un baccalauréat par exemple.

Un plombier peut gagner 2000 euros par mois avec un peu d’expérience, et ce métier permet aussi d’élargir son activité au fil des expériences afin de multiplier les chantiers. Et pourquoi pas, enfin, se mettre à son compte une fois l’expérience suffisamment acquise ?

Un métier basé sur ses idées : devenir auto-entrepreneur

De nombreux français rêvent de créer leur entreprise pour devenir ainsi leur propre patron, mais peu franchissent le pas. Les démarches sont pourtant faciles à effectuer et la grande majorité des démarches est faisable par internet.

Ici, pas question non plus de grands diplômes. De puissants entrepreneurs sont partis d’une simple idée novatrice. Être auto-entrepreneur, c’est avant tout savoir se faire des relations, pour ensuite réussir à convaincre des investisseurs puis ses futurs clients.

Le salaire, une fois les charges déduites, est aussi variable que les domaines d’activités possibles et dépendra du succès de l’entreprise et du travail de son créateur. Cette activité extrêmement prenante pourra devenir l’aventure d’une vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *