Métiers du commerce : se former dans un secteur d’avenir

Malgré les effets de la crise sanitaire, le bilan sur l’emploi est très positif. En effet, le pays observe une baisse du taux de chômage, passant de 9,5 % à 7,4 % en cinq ans. Si la bataille n’est pas encore gagnée, les chiffres redonnent de l’espoir aux Français, et plus particulièrement aux jeunes. Actuellement en pleine période Parcoursup, ces derniers doivent déjà choisir quelle sera leur orientation professionnelle. Pour de nombreux lycéens, le choix de la vente et du commerce constituera leur premier vœu, un secteur offrant plus de 500 000 emplois d’ici à 2030.

Vente et commerce : plus de 500 000 emplois d’ici à 2030

D’après une étude effectuée par France Stratégie et la Dares, plus de 500 000 emplois seront créés, d’ici à 2030, dans le domaine de la vente et du commerce. Il s’agit du premier secteur à accueillir le plus de débutants, sortants de moins de trois ans de formation initiale. Les étudiants ont donc toutes leurs chances d’évoluer dans ce milieu rencontrant un important besoin de recrutement.

Selon cette même étude, 347 000 emplois de vendeurs seront occupés par les jeunes d’ici à la fin de la décennie. Les 147 000 autres emplois concernent des postes d’attachés commerciaux et de représentants. Un développement du secteur qui s’explique principalement par les nouveaux débouchés offerts par le monde du e-commerce, de plus en plus sollicité par les consommateurs.

Automobile, art, assurance, immobilier, alimentation… le secteur de la vente et du commerce ne se cantonne pas uniquement à la grande distribution. Il s’agit d’un milieu transversal impliquant près de 3 millions de personnes en France. Comme cité précédemment, le commerce concerne également le e-commerce ou le commerce inter-entreprises (B2B). Autant de domaines que les jeunes étudiants peuvent expérimenter à travers de multiples métiers.

Quels métiers exercer dans le monde du commerce ?

Grâce au développement du e-commerce, de nouveaux postes ont pu voir le jour ou se développer. Aujourd’hui, les étudiants ont le choix entre des métiers variés tels que :

  • Hôte de caisse
  • Magasinier
  • Commercial
  • Acheteur
  • Assistant commercial
  • Attaché commercial
  • Chef de rayon
  • Chef de produit marketing
  • Directeur de magasin
  • Technico-commercial
  • Agent immobilier

Parmi les métiers qui recrutent le plus dans le commerce, on retrouve également des postes plus techniques tels que contrôleur de gestion, webmarketeur, responsable du merchandising, responsable marketing opérationnel ou encore business manager. Au contact des clients ou dans les bureaux, à chaque étudiant de percevoir les particularités de chaque poste et de définir ce qui lui convient le plus.

Commerce : quels sont les secteurs qui recrutent le plus ?

Le domaine du commerce étant particulièrement transversal, on le trouve dans de nombreux secteurs. Cependant, les secteurs dans le domaine du commerce qui recrutent le plus sont, dans cet ordre :

  • L’automobile (59,3 %)
  • L’assurance (13,6 %)
  • L’immobilier (11,9 %)
  • Le transport
  • Le conseil

Les salaires varient bien entendu en fonction du poste occupé, de l’expérience du jeune et des responsabilités qui lui sont octroyées. Ainsi, le salaire d’un chef de rayon oscille généralement entre 1700 € et 2500 € bruts par mois, le salaire d’un télévendeur aux environ de 1500 euros bruts par mois (auxquels s’ajoutent des primes) et le salaire d’un ingénieur commercial entre 45 000 et 120 000 euros bruts. Avec le temps et l’expérience, l’employé peut monter peu à peu les échelons et percevoir une augmentation de salaire.

Quelle formation suivre pour travailler dans le commerce ?

Pour travailler dans le commerce, les lycéens peuvent opter pour une école de commerce à Paris ou dans d’autres écoles de France réputées. Il est également possible de passer par :

  • Une licence professionnelle en commerce, marketing, économie ou gestion
  • Un DUT technique de commercialisation
  • Un BTS MUC (Management des unités commerciales)
  • Un BTS NRC (Négociation relation client)
  • Une école d’ingénieur

Le choix de l’orientation, dépend en réalité du plan de carrière souhaité par l’étudiant. 40 % des emplois dans le secteur de la vente et du commerce ne nécessitent pas un haut niveau de qualification. Le milieu requiert principalement de faire ses armes au fil du temps et sur le terrain.

L’évolution en interne est assez courante dans ce secteur, le débutant pouvant, après plusieurs années d’expérience, accéder à un poste de responsable magasin. Ce titre s’obtient en général en passant d’abord par une formation de vendeur puis de chef de rayon.

Quelles sont les qualités requises pour travailler dans le commerce ?

Si le secteur du commerce est ouvert la plupart du temps aux débutants, il requiert cependant des qualités bien particulières. En fonction du poste occupé, le professionnel doit :

  • Avoir des qualités relationnelles (capacité d’écoute)
  • Être organisé,
  • Connaître ses produits,
  • Être résistant à la pression et au stress,
  • Être force de persuasion tout en restant honnête.

Pour pouvoir faire la différence et monter rapidement en compétences, les candidats sont invités à parfaire leur apprentissage de l’anglais. En effet, la connaissance de la langue peut être un atout précieux dans sa carrière. Par ailleurs, le digital montant aujourd’hui en flèche, notamment par le biais du e-commerce, il est aujourd’hui indispensable de manier correctement les outils numériques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles similaires

Gestion de projets : pourquoi faire une formation Prince2 ?

Le nombre de formations et le profil des stagiaires évoluent, en témoigne le bilan publié sur le site Mon compte formation en septembre 2022....

Comment faire pour se lancer dans l’apiculture ?

Faire votre place dans l’apiculture n’est pas difficile, il vous suffit de connaître un certain nombre d’astuces qui feront de vous un bon apiculteur....

Plombier en 2022 : un métier en crise ?

Trouver un plombier à Paris, que ce soit pour une urgence, de l'entretien, des réparations éventuelles ou de la pose, peut s'avérer compliqué. Certaines...

Derniers articles

Etiquettes