Suivre une formation d’anglais en France

Comment dépasser le niveau historiquement faible des Français dans la langue de Shakespeare, alors que cette dernière est devenue indispensable à l’exercice de nombreux métiers ou à l’international ? Avec une formation adaptée, rien n’est plus jouable !

Où apprendre l’anglais

Dans l’idéal, rien ne vaut l’immersion dans un environnement 100 % anglophone, notamment lors d’un voyage ou d’un séjour de langue — comme peuvent le proposer certaines écoles linguistiques. En baignant dans le contexte culturel, sonore et sensoriel de locuteurs anglais natifs, les progrès sont significatifs dès les deux à trois premières semaines sur place.

Cette option est cependant relativement coûteuse en ressources financières et en disponibilité. Nous n’avons pas tous l’opportunité de passer un mois de l’autre côté de la Manche ou dans l’un des pays du Commonwealth, comme l’Inde ou la Nouvelle-Zélande. Pour la majorité des Français désireux de suivre une formation en anglais, suivre des cours auprès d’universités ou d’écoles spécialisées constitue souvent la meilleure et la plus facile des solutions.

Coût d’une formation en anglais

Selon l’établissement ou l’enseignant auquel on s’adresse pour suivre une formation, les prix varient de 20 à 100 € l’heure. Cela s’explique aussi bien par l’adaptation au niveau et à l’âge de l’élève (un collégien paiera moins cher qu’un adulte) qu’aux conditions des cours (à domicile, en salle, à distance ou en présentiel). Et c’est sans compter les frais d’hébergement qui s’ajoutent dans le cadre d’un séjour linguistique ! Apprendre l’anglais représente donc un budget vite conséquent, qu’il faut anticiper afin de ne pas stopper en cours de route et grever ses acquis.

Il existe cependant des solutions pour bénéficier d’une formation d’anglais gratuite, accessibles à une grande partie de la population. Les salariés et chômeurs peuvent en effet faire valoir leurs droits individuels à la formation (le CPF), crédités au fur et à mesure de la carrière professionnelle. Pour les utiliser, il suffit de se rapprocher de l’administration de Pôle Emploi et des autres structures en charge de l’insertion du territoire où l’on vit, et de proposer un projet d’apprentissage de la langue anglaise auprès d’un organisme certifié par l’État. C’est alors ce dernier qui prendra en charge les frais de scolarité de l’élève, si celui-ci répond aux critères d’éligibilité.

En fonction des nécessités de chacun, les organismes de formations en anglais proposeront divers cursus possibles. Il faut en effet distinguer le développement de l’anglais professionnel d’une remise à niveau, car un cours débutant diffère grandement d’un cours intermédiaire ou avancé. Il faut alors choisir la formule la plus adaptée.

Formation avec diplôme certifiant

Suivre des cours d’anglais, c’est bien ; obtenir une preuve qu’on a suivie ceux-ci pour les faire valoir dans un contexte professionnel (par exemple sur un CV), c’est mieux. C’est pourquoi il est recommandé de viser de préférence une formation d’anglais débouchant sur un certificat que vous pourrez présenter en cas de demande.

Il existe plusieurs sortes de certificats d’anglais, dont les plus connus sont certainement le TOEIC et le TOEFL. Ceux-ci attestent le niveau de l’élève en compréhension écrite et orale, ainsi qu’en expression écrite et orale. Ces documents peuvent être demandés par un employeur lors d’une embauche à l’international et constituent un précieux sésame pour l’avenir professionnel — ce qui justifie le soutien gouvernemental à ces formations gratuites financées par le CPF. Les jeunes générations européennes savent que leur avenir dépend en grande partie de l’internationalisation des affaires, ce qui rend l’anglais indispensable en tant que langue partagée de communication. Pour entrer dans le grand jeu de la mobilité mondiale, prendre le temps de suivre un tel cursus s’avère, de fait, indispensable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles similaires

Casino en ligne : quels métiers peuvent s’y exercer ?

Le monde du casino peut passionner. Ce cadre donne des envies d'élite, bien que l'essor du casino en ligne ait popularisé le jeu d'argent....

Rentrée 2021 : la France octroie des bourses pour les étudiants malgaches

Chaque année en France, de nombreux étudiants français peuvent faire la demande d'une bourse pour la poursuite de leurs études. Certaines de ces bourses financières...

Anglais : comment faire pour le maîtriser en 2021 ?

En 2021, apprendre l'anglais paraît plus que jamais comme un essentiel. Entre opportunités, obligations professionnelles, vie personnelle enrichie : l'anglais se glisse partout. Les...

Derniers articles

Etiquettes