Sébastien Martinez

Champion de France de la mémoire, Sébastien Martinez est devenu un vrai expert en la matière. Alors qu’auparavant, ce dernier rencontrait des difficultés pour mémoriser par cœur des termes et des dates précises, il s’est lancé dans de nombreux exercices jusqu’à devenir la personne la plus incroyable en France en matière de mémorisation. Le Palais de la mémoire est une des techniques qu’il utilise régulièrement. Tendez l’oreille et mémorisez…

La méthode Martinez

Sacré champion de France de la mémoire en 2015, le Français Sébastien Martinez a dévoilé une méthode pour améliorer sa mémoire qu’il a nommé la méthode Martinez. Il a utilisé plusieurs systèmes de mémorisation pour en créer un à son image.

La première étape, appelée la méthode SEL (Sens, Enfant, Lien), qui demande une certaine imagination et un vrai retour dans notre enfance. Elle met en lien nos cinq sens qui correspondent chacun à une aire spécifique de notre cerveau. On multiplie ainsi les connexions de son cerveau mais également les chances de récupérer ces informations plus tard.

La deuxième étape est la méthode SAC (Sélection, Association, Connexion) qui concerne quatre phases d’apprentissage : la motivation, la compréhension, la mémorisation et l’ancrage. Pour se souvenir de termes ou même de noms, il va falloir associer chacun de ces mots à une image, un lieu qui est plongé dans nos souvenirs. Vous transformez ainsi des informations pour qu’elles puissent s’ancrer à long terme dans votre mémoire. Une histoire va alors venir se créer autour des mots que vous devez retenir.

Le Palais de la mémoire

Le palais de la mémoire est une mémoire artificielle que l’on crée en utilisant un lieu connu dans lequel on va venir disposer des informations pour s’en souvenir. Autrement dit, il s’agit ici de déposer mentalement des mots dans des endroits que l’on connaît et qui ont une signification particulière pour nous. Pour chacun d’entre nous, ces lieux seront différents. Les mots prennent alors forme et deviennent une véritable image dans notre cerveau.

Pour Sébastien Martinez, cette méthode permet d’améliorer sa mémoire et de se souvenir dans n’importe quel sens et que nous ne sommes pas obligé de reconstruire tout un raisonnement. Il s’agirait ici de faire un lien entre la mémoire à court terme, avec une durée considérée de nos jours à dix-huit secondes environ, et celle à long terme qui nécessite des réseaux neuronaux distincts bien qu’interconnectés. On estime que le chiffre 7 est le nombre magique de la mémoire à court terme puisque c’est le nombre d’éléments que nous sommes capables de retenir simultanément. Viens ensuite la mémoire à long terme que l’on cherche à activer avec la méthode du Palais de la mémoire. Elle comprend alors deux étapes : la mémoire épisodique qui concerne nos souvenirs, et la mémoire sémantique qui est la mémoire du savoir et de la connaissance.

De plus en plus de personnes tendent à utiliser cette méthode dans leur vie quotidienne et professionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *