Les geeks forgent l’entreprise de demain

L’image négative des passionnés de sciences et de nouvelles technologies est révolue depuis longtemps. Leur intégration dans les métiers du web et les industries scientifiques soulignent leur adaptabilité à gérer des projets et à proposer des idées innovantes. De plus, ces férus de savoir présentent des compétences leur permettant de forger l’entreprise de demain !

Entreprendre à l’ère des geeks

Pendant que la 5G s’installe, que les ordinateurs quantiques se peaufinent et que la ruée vers Mars se dessinent plus précisément, de nouveaux profils d’experts émergent ! Il s’agit d’hommes et de femmes passionnés par un sujet, qui a souvent trait à trouver des solutions grâce aux nouvelles avancées techniques et scientifiques. Curieux, réfléchis, organisés et autonomes, les profils geeks disposent du profil idéal de l’autoentrepreneur.

Dans son livre Culture Geek, David Peyron, docteur en science de l’information et de la communication, assure que les profils geeks peuvent devenir des exemples de réussites sociales et professionnelles, dépassant les objectifs du rêve américain.

Parmi les secteurs actuels, on conçoit plusieurs domaines technologiques et scientifiques en croissance où les personnalités geeks s’épanouissent :

  • L’industrie 4.0

  • La data science

  • Les nouvelles énergies

  • Le développement de logiciel et d’application

  • La médecine et la pharmaceutique

  • La robotique

  • L’astrophysique

Manager en suivant les habitudes des geeks

Compétents techniquement, les profils geeks disposent généralement de compétences sociales acquises dans le cadre d’activités souvent associées à la culture geek. On peut penser aux intérêts pour les jeux vidéo, aux jeux de rôle, à la littérature fantasy ou encore aux films de science-fiction. Ces passions impliquent la plupart du temps l’imagination de mondes possibles et d’aventures extraordinaires qui renforce la réactivité, l’inventivité et la capacité d’adaptation d’un individu.

Sans aborder ces intérêts culturels, les profils geeks disposent d’habilités pour résoudre des problèmes et des conflits en proposant des solutions raisonnables et logiques.

À l’époque où il est possible d’ouvrir son auto-entreprise en moins de 15 minutes, les profils dynamiques, capables de saisir une occasion ou de rebondir face à une nouvelle situation, trouvent toute leur place !

Les compétences des geeks sont valorisées dans les métiers du management. On trouve de plus en plus d’études managériales impliquant des activités ludiques ou sollicitant la culture geek. Les objectifs sont alors de renforcer la culture de l’entreprise ou d’aider les employés à se former. C’est le développement de la gamification, ou des serious games !

Dans ses réflexions sur l’intelligence économique, Thibault Renard indique les recherches importantes de gamification en France, notamment avec le Play Research Lab de la CCI Grand Hainaut et la chaire « Serious game et innovation » de l’école de management de Grenoble.

Se connecter intelligemment entre entrepreneurs et entrepreneuses

Sur Internet avant qu’il soit à la mode, les profils geeks se démarquent par leur capacité d’adaptation dans la communication, que ce soit dans les espaces physiques comme dans les espaces virtuels.

Capables d’intégrer et de renforcer une communauté, les profils geeks rejoignent la ruche des auto-entrepreneurs et des chefs d’entreprise influents. L’intelligence collective prime sur l’intelligence artificielle ou l’intelligence économique. On répertorie des solutions ensemble et on s’attarde sur des questions pour y répondre avec le plus de pertinence possible.

Il peut s’agir de questionnements relatifs aux domaines techniques, mais aussi au développement d’activités professionnelles. On peut penser par exemple aux logiciels à utiliser en démarrant une auto-entreprise ou à l’embauche de personnel.

Ces discussions communes se trouvent en ligne dans des sites spécialisés pour l’entrepreneuriat, dans des forums ou encore dans des groupes LinkedIn. D’autres solutions plus affinées sont encore créées en interne dans les entreprises et les start-ups innovantes.

Avec un temps d’avance sur les pratiques communicationnelles, les profils geeks s’adaptent plus vite aux changements d’organisation. Ils ont fait partie des personnes les plus efficaces quand il a été question de mettre en place le télétravail et de coordonner un groupe à distance.

Dans son article « Un monde de geeks », Yann Leroux rappelle que le terme geek renvoie aux monstres de foire faisant des actions étranges. De nos jours, cette perception est complètement inversée, puisque les geeks ont un profil tendance, à part entière dans la société. Ils ont fait d’Internet un lieu de culture et de l’entreprise un espace intelligent et connecté. Tant de raisons d’intégrer des profils geeks dans son entreprise ou de les encourager à lancer leur propre business !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles similaires

Formation trader : le regain des Français pour le trading en ligne

Le métier de trader est bien souvent l'objet de nombreux fantasmes. Très représenté dans les films ou les romans, la réalité du métier est...

Cryptomonnaie : nouvel allié pour financer un projet digital

Depuis leur entrée sur le marché de l'économie, les cryptomonnaies n'ont pas cessé de chambouler les habitudes. Considérées pendant plusieurs années comme un phénomène...

Etudiants d’Aix-en-Provence : le retour à une vie universitaire difficile

Si les étudiants ont pu reprendre les bancs des amphithéâtres depuis le mois de septembre, les séquelles des confinements passés sont toujours présentes. Anxiété,...

Derniers articles

Etiquettes