Job étudiant

Étudiants, lycéens ou collégiens, vous recherchez un job pour l’été ou pendant les vacances scolaires ? Sachez qu’il est tout à fait envisageable de dénicher un job, un petit boulot qui vous permettra de mettre un peu d’argent de côté. Cependant, il est indispensable de respecter la réglementation du travail des mineurs, que nous allons aborder ici. On vous parle également du type d’emplois à pourvoir, de la rémunération. Vous trouverez enfin quelques conseils, pour rechercher un travail de manière efficace.

La réglementation du travail pour les mineurs

En France, les mineurs âgés de 14 à 18 ans ont le droit de travailler. Cependant, la réglementation est stricte et concerne la durée et le temps de travail, ainsi que le type de petit boulot à envisager. On vous en dit un peu plus.

La durée et le temps de travail

  • Pour les jeunes entre 14 et 16 ans : dans ce cas, le travail ne peut avoir lieu que pendant les vacances scolaires. La durée du travail ne doit pas dépasser 50% de la période de vacances. Par exemple, pour deux semaines de congés, la durée du travail ne peut pas excéder une semaine.
  • Pour les jeunes entre 16 et 18 ans : si vous faites partie de cette catégorie, alors il vous sera possible de travailler pendant et en dehors des vacances scolaires. Le temps de travail ne peut dépasser 35 heures par semaine et 8 heures par jour. Deux jours de repos consécutifs devront être respectés, ainsi que 12 heures de repos entre deux journées de travail. Cette réglementation concernant le temps de travail s’applique également pour les jeunes entre 14 et 16 ans.

Les travaux interdits pour les mineurs

Tous les jobs ne pourront être envisagés lorsque vous êtes mineurs. Certaines activités sont en effet interdites :

  • Le travail de nuit.
  • Les travaux dangereux, par exemple les emplois qui nécessitent d’être présent sur un chantier ou de manipuler des matières dangereuses.
  • Les travaux pénibles sont réglementés, c’est le cas notamment des emplois qui impliquent de porter des charges lourdes.

Les documents à fournir

  • L’employé mineur doit fournir une autorisation signée par son représentant légal : son père, sa mère ou son tuteur.
  • L’employeur doit demander une autorisation à l’Inspecteur du travail deux semaines avant d’employer un nouveau salarié mineur. Il faudra alors présenter le contrat où figure la durée, la nature, les conditions de travail, les horaires, ainsi que la rémunération du salarié mineur.
  • Passer une visite médicale est nécessaire pour l’employé, avant de pouvoir exercer son nouveau travail.

Le type de contrat autorisé

Seuls les contrats à durée déterminée peuvent être signés par les jeunes travailleurs. Le contrat à durée indéterminée ne les concerne pas.

Mineur : quels sont les emplois adaptés ?

Vous souhaitez travailler pendant les vacances scolaires ? Voici quelques exemples d’emplois à votre portée :

  • Dans le commerce : vous pouvez envisager un job de vendeur par exemple, ou d’extra dans un magasin.
  • Le travail saisonnier : les vendanges, les petits boulots au sein d’une exploitation agricole sont également à envisager.
  • La distribution de flyers, prospectus…
  • La restauration : en été, les établissements recrutent des plongeurs et des serveurs. Pourquoi ne pas tenter votre chance ?
  • Le service aux personnes : il est tout à fait possible de proposer aux habitants de votre quartier de faire leurs courses, tondre la pelouse, ou encore faire le ménage.
  • La garde d’enfant : le job de babysitter est particulièrement adapté pour les mineurs.
  • L’animation : les titulaires du BAFA et les jeunes qui le préparent pourront trouver un emploi dans un centre aéré ou une colonie de vacances.

Quelle rémunération pour le travail des mineurs ?

Le travail des mineurs donne bien évidemment lieu à une rémunération, qui se base sur le SMIC. Les jeunes âgés de 14 à 17 ans pourront toucher 80% du SMIC minimum, alors que les étudiants de 17 ou 18 ans toucheront 90% du SMIC.

Cependant, certaines entreprises peuvent accorder un salaire plus élevé. Lors de votre recherche d’emploi, pensez à bien vous renseigner. Précisons également qu’à la fin de votre contrat, vous toucherez des indemnités de congés représentant 10% du montant intégral de votre salaire.

Comment trouver un job lorsque l’on est mineur ?

Il est relativement aisé de trouver un job étudiant. Mais encore faut-il savoir comment chercher ! Voici quelques pistes de réflexion qui pourront vous aider :

  • Le bouche-à-oreille : n’hésitez pas à parler autour de vous de votre recherche d’emploi. Vos proches, les membres de votre famille pourront certainement vous conseiller.
  • Les annonces locales et sur Internet : connectez-vous régulièrement sur les plateformes d’offres d’emploi et rendez-vous dans les commerces et la mairie de votre ville. C’est l’occasion de dénicher le petit boulot qui vous convient.
  • Travailler dans l’entreprise familiale : si vos parents sont à la tête d’une société ou d’un commerce, il vous est bien évidemment possible d’y travailler pendant les vacances scolaires. Vérifiez cependant que le poste que vous allez occuper est conforme à la réglementation.
  • Travailler pour son université : la plupart des universités proposent des jobs étudiants, tels que des postes de tuteurs pour les premières années. Renseignez-vous auprès de votre faculté.
  • Les cantines scolaires : la plupart des grandes villes proposent des postes de surveillant de cantines en écoles primaires. Souvent adaptés aux horaires étudiants, ces petits boulots ne demandent que peu d’investissement et en prime, vous avez la nourriture offerte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *