Quels diplômes ont les joueurs de l’équipe de France de Football ?

Les footballeurs sont généralement voués à une carrière sportive dès l’adolescence, qui commence généralement avant la fin de leur parcours scolaire. Cependant, il leur est indispensable de prévoir un plan B en cas d’échec dans le football, et cela, même pour les joueurs de l’équipe de France. Quel type de formation ont-ils suivi avant de devenir des stars du football ? Comment leurs études ont-elles contribué à leur succès actuel ? Dans cet article, nous vous proposons d’examiner les diplômes et autres qualifications obtenues par certains membres de l’équipe de France.

Les centres de formation : une porte d’entrée privilégiée vers une carrière professionnelle

Pour bon nombre de joueurs français, tout a commencé dans un centre de formation, où ils ont appris les bases du métier de footballeur professionnel. Ces centres permettent souvent aux jeunes talents de concilier sport et études, grâce à des emplois du temps aménagés et un encadrement adapté.

  • Kylian Mbappé : après un passage par l’AS Bondy et le centre de préformation Clairefontaine, il intègre le centre de formation de l’AS Monaco en 2013. Il poursuit ses études en filière ES (économique et sociale) et obtient son baccalauréat avec mention assez bien en 2017.
  • Antoine Griezmann : il rejoint la Real Sociedad dès l’âge de 14 ans et termine son cursus scolaire en Espagne, où il passe le bachillerato, équivalent espagnol du baccalauréat.
  • Lucas Hernandez : il fréquente également un centre de formation en Espagne, celui de l’Atlético Madrid. Il poursuit parallèlement des études dans un lycée français à Madrid.

Les diplômes obtenus avant ou pendant leur carrière professionnelle

Même si la plupart des footballeurs se consacrent rapidement à leur carrière sportive, certains ont pris le temps d’obtenir un diplôme avant de rejoindre les rangs professionnels. En voici quelques exemples :

  • Olivier Giroud : après avoir commencé sa carrière à Grenoble, il décroche un BTS (Brevet de Technicien Supérieur) MUC (Management des unités commerciales), qui lui permettrait de travailler dans la gestion d’une entreprise ou d’un magasin s’il n’avait pas percé dans le football.
  • Raphaël Varane : il suit des études en Sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS) à Lille et obtient une licence en management du sport.
  • N’Golo Kanté : né en France, il intègre le club de Boulogne avant de partir pour Caen où il est repéré par Leicester City. A ce moment-là, il envisage d’arrêter le football et de reprendre ses études, orientées vers la comptabilité.

Les parcours atypiques et les reconversions réussies

Certains membres de l’équipe de France ont connu un parcours moins classique, en commençant par des études supérieures avant de se consacrer entièrement au football. On peut également citer quelques exemples de reconversions réussies chez les anciens Bleus :

  • Mikael Silvestre : joueur professionnel devenu consultant sportif pour différents médias après une carrière internationale riche. Il est titulaire d’un baccalauréat scientifique et d’une licence en droit obtenue à l’Université du Maine (France).
  • Eric Carrière : ancien milieu de terrain international français, il travaille aujourd’hui comme consultant pour la télévision et possède un diplôme universitaire en médecine, spécialisé dans la rééducation motrice.

Le rôle des formations continues et complémentaires

Que ce soit pendant leur carrière ou après, certains joueurs choisissent de suivre des formations complémentaires qui les aideront à mieux gérer leur carrière ou à se reconvertir dans un autre domaine. Parmi ces formations, on peut notamment mentionner :

  1. L’Executive Master in Sport Management, proposé par plusieurs écoles et universités, qui permet d’acquérir des compétences en gestion, marketing et développement dans le domaine du sport.
  2. Le programme Manager BFCC (Brevet Fédéral de Cadre Compétition), proposé par la Fédération Française de Football (FFF) pour former les futurs entraîneurs.
  3. Le Master en Droit du sport, accessible notamment aux titulaires d’un diplôme en droit ou en STAPS, qui offre des débouchés dans le conseil juridique ou la gestion administrative des clubs et fédérations sportives.

Ainsi, le parcours académique des Bleus est varié : certains joueurs ont intégré des centres de formation dès leur plus jeune âge, tandis que d’autres ont suivi des études plus classiques avant de se consacrer entièrement au football. Quel que soit leur cursus, ces qualifications peuvent être un atout précieux pour mieux gérer leur carrière professionnelle ou préparer une reconversion réussie une fois leur carrière sportive terminée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles similaires

Derniers articles

A lire aussi

Etiquettes