Créer une Petite Entreprise : 6 conseils pour rédiger un Business Plan

Artisans, autoentrepreneurs, mais aussi dirigeants de TPE (Très Petite Entreprise), le Business Plan est une étape essentielle à votre développement !

Ce document est nécessaire pour vous aider à mettre noir sur blanc les objectifs et les moyens de votre entreprise, mais aussi pour convaincre d’éventuels investisseurs. Pour obtenir un crédit dans une banque ou solliciter l’une des nombreuses aides proposées par l’état, ce document est indispensable.

Sachez qu’il n’est nul besoin d’avoir fait une école de commerce pour rédiger un Business Plan clair, efficace, et complet. On vous le prouve avec ces quelques astuces.

Comprendre ce qu’est un Business Plan

Avant toute chose, il est nécessaire de clarifier 2 aspects :

  • Le Business Plan est un document à diffusion externe. Il se doit donc d’être explicatif, et accessible pour une personne ne connaissant pas les « ficelles du métier ».
  • Le Business Plan n’est pas un document marketing ou commercial : il n’est pas destiné à des clients potentiels, mais à des partenaires potentiels.

Avec ces deux points bien en tête, vous éviterez les erreurs les plus fréquentes à l’élaboration d’un business plan.

La rédaction du Business Plan

Inutile de vous casser la tête à trouver LE format adéquat pour votre Business Plan. Il est beaucoup plus simple de télécharger un modèle de business plan gratuit et suivre les conseils de rédaction qui vont généralement avec.

C’est un gain de temps non négligeable, et surtout la possibilité d’avoir un document de qualité professionnelle même si vous n’avez jamais rédigé de business plan auparavant.

Et surtout, maintenant que vous n’avez plus à vous soucier de la forme, vous pouvez vous concentrer sur ce qui importe vraiment : la qualité des informations.

Les informations à inclure dans un Business Plan

Il est important d’inclure toutes les informations importantes afin d’avoir un document complet, tout en évitant de s’éterniser sur des détails qui risquent de le rendre peu attractif pour les lecteurs potentiels.

Il n’existe aucune règle absolue, mais en général les éléments qui doivent être expliqués dans votre Business Plan sont :

  • Activité : Dans quel secteur opérez-vous ? Explication du contexte général et des évolutions prévisibles.
  • Marché cible : À qui vous adressez-vous, et pourquoi ? Détail des besoins identifiés.
  • Stratégie : Comment allez-vous atteindre votre marché cible ? Ceci comprend aussi bien les produits et services vendus, que la manière de les commercialiser.
  • Équipe : Qui êtes-vous ? Présentation du management, mais aussi des éventuels salariés.
  • Financement : Détail des différentes sources de financement (fonds propre, aide, crédit…)
  • Évolution : Comment pensez-vous que l’entreprise va se développer dans les 3 à 5 années qui viennent ? Il est de coutume d’inclure 3 scénarios : meilleur cas, pire des cas, et le plus probable.Si le but principal de votre Business Plan est d’attirer des investisseurs, il peut être intéressant d’inclure aussi un paragraphe sur le Retour sur Investissement (ROI) espéré.

L’importance des annexes dans un Business Plan

Comme nous l’avons déjà vu, un business plan efficace se doit d’être clair et exhaustif, sans se perdre dans les détails. Toutefois, il est fort probable que les lecteurs souhaitent savoir comment vous arrivez aux chiffres que vous citez !

C’est ici qu’interviennent les annexes qui, sans alourdir la lecture du document, permettent aux personnes intéressées d’avoir accès à toute l’information. Quelques exemples de documents qui trouvent leur place en annexe :

  • Étude de marché
  • Business Model
  • Certifications
  • Preuves de financement

Ce sont les annexes qui donnent de la crédibilité à votre Business Plan. Elles font la différence entre les personnes sérieuses qui ont véritablement étudié leur projet, et celles qui se lancent sans avoir aucune idée de ce qui les attend.

Le bon format pour votre Business Plan

Vous avez bien travaillé, et votre business plan est à présent presque terminé. Il ne vous reste plus qu’à regrouper les 5 fichiers textes, les 8 tableaux Excel, les photos en JPG, et les 3 infographies PowerPoint dans un seul et même fichier.

Pour gagner du temps, de la place, et de la qualité, il n’existe qu’une seule solution valide : le format PDF !

Un Business Plan doit toujours être en PDF, pour plusieurs raisons :

  • Simplicité pour ajouter divers documents additionnels
  • Un seul format regroupant texte, tableaux, images et infographies
  • Un format sécurisé
  • Un fichier de taille réduite (l’outil de compression Adobe PDF permet de gagner jusqu’à 90 % de place)
  • Un format universel et standardisé, qui peut être consulté depuis un ordinateur, une tablette, ou un Smartphone

Si vous pensez que le type de fichier n’a que peu d’importance, sachez que de nombreuses organisations identifient automatiquement comme spam les pièces jointes qui ne sont pas au format PDF… Il serait dommage que le fruit de votre travail arrive directement dans la corbeille, sans avoir été jamais vu par cet investisseur potentiel !

La présentation de votre Business Plan

Une fois que vous avez terminé votre Business Plan, il est fortement conseillé de le faire vérifier par une personne tierce, de préférence un professionnel (expert-comptable, avocat…). Ce dernier peut vous recommander de faire quelques modifications, ou valider le document tel qu’il est.

Maintenant que vous avez un document définitif, vous pouvez le faire parvenir par mail, ou tout autre moyen électronique, aux investisseurs potentiels. C’est ainsi que vous susciterez leur intérêt, mais ce n’est que la première étape !

Un Business Plan doit toujours être présenté en personne.

Ceci permet de créer un lien, de mettre en avant vos arguments, de répondre aux questions, de dissiper les doutes… en un mot, c’est la manière dont vous présentez votre Business Plan qui donnera confiance à vos partenaires !

Votre Business Plan est un document définitif, mais sa présentation peut être adaptée à votre interlocuteur :

  • Pour un banquier, il faudra mettre en avant la viabilité du projet et le risque réduit
  • Pour un organisme d’état, c’est l’impact social et environnemental qui doit être souligné
  • Pour un investisseur privé, le retour sur investissement est bien souvent l’aspect primordial

N’hésitez pas à répéter votre présentation devant vos proches : cela vous permettra de vous sentir plus à l’aise le moment venu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles similaires

Derniers articles

A lire aussi

Etiquettes