Financer sa formation continue : quelles subventions disponibles ?

La formation continue est une option intéressante pour les professionnels souhaitant se perfectionner, acquérir de nouvelles compétences ou préparer un changement de métier. Les frais de formation peuvent parfois être importants, mais il existe heureusement diverses subventions pour alléger cette charge. Dans cet article, découvrez les principales subventions disponibles pour financer votre formation continue.

Le Compte Personnel de Formation (CPF)

Le CPF permet à chaque personne active, salariée ou demandeur d’emploi, de capitaliser des heures de formation tout au long de son parcours professionnel. Ce dispositif offre la possibilité de suivre une formation sans avoir à la payer intégralement en déduisant les droits accumulés durant les années de travail.

Fonctionnement et utilisation du CPF

Pour utiliser ses droits CPF, voici les étapes :

  1. Ouvrir un compte sur le site Mon Compte Formation;
  2. Consulter le solde des heures de formation disponibles;
  3. Rechercher une formation éligible au CPF et l’ajouter au panier;
  4. Déposer une demande de financement avec le devis de la formation;
  5. Attendre l’accord du financeur.

Notez que le CPF est plafonné à 500 heures pour les salariés à temps plein et à 800 heures pour les salariés moins qualifiés.

Frais pris en charge par le CPF

Le CPF couvre généralement les frais pédagogiques directement liés à la formation ainsi que les frais d’inscription. Toutefois, il ne prend pas en charge les frais annexes comme l’hébergement, la restauration ou le matériel.

Les dispositifs propres aux entreprises

Les entreprises peuvent disposer de dispositifs spécifiques pour financer la formation continue de leurs salariés :

  • Plan de développement des compétences (PDC) : Il permet de financer les formations prévues dans le cadre du plan de formation de l’entreprise. Les salariés concernés sont alors rémunérés pendant leur temps de formation.
  • Projet de Transition Professionnelle (PTP) : Ancien Congé Individuel de Formation (CIF), ce dispositif est destiné aux salariés qui souhaitent se reconvertir ou monter en compétence en suivant une formation qualifiante ou certifiante.
  • Dispositif de reconversion ou promotion par alternance (Pro-A) : Il s’agit d’une formation en alternance avec contrat de travail pour les salariés insuffisamment qualifiés qui cherchent à évoluer professionnellement.

Pour bénéficier de ces subventions, il convient de s’adresser à son employeur et remplir les conditions propres à chaque dispositif.

Les aides de Pôle Emploi

Les demandeurs d’emploi peuvent aussi profiter de dispositifs dédiés pour financer une formation :

  • Aide à la préparation aux concours (APC) : Destinée aux demandeurs d’emploi qui souhaitent se présenter à un concours de la fonction publique.
  • Aide Individuelle à la Formation (AIF) : Cette aide s’adresse aux demandeurs d’emploi suivant une formation non éligible au CPF ou dont les droits CPF sont insuffisants.

À noter qu’il est également possible de cumuler ces aides avec d’autres subventions, comme le CPF par exemple.

Les bourses d’études et les aides des organismes collecteurs

D’autres sources de financement existent pour prendre en charge tout ou partie des frais de formation :

  1. Les bourses d’études accordées sur critères sociaux ou académiques par des établissements d’enseignement supérieur, les régions ou encore des organismes privés. N’hésitez pas à vous renseigner auprès des services compétents pour connaître les bourses disponibles;
  2. Les aides des Opco (Opérateurs de compétences), anciennement OPCA, comme l’Afdas, Constructys ou encore Uniformation, qui peuvent soutenir financièrement certains projets de formation;
  3. Les fonds dédiés aux professionnels indépendants, tels que les travailleurs non-salariés (TNS) et les professions libérales. Ces fonds sont gérés par les organismes professionnels ou syndicaux, comme l’Agefice ou le FIF-PL.

Il convient de se renseigner auprès des organismes concernés pour connaître les conditions d’éligibilité et les démarches à suivre.

Autres sources de financement

Enfin, il est possible de trouver d’autres solutions de financement pour votre formation continue :

  • Les banques proposent souvent des prêts étudiants à taux avantageux pour permettre le financement d’une formation;
  • Le financement participatif, via des plateformes en ligne telles que KissKissBankBank ou Ulule, peut être une option originale pour récolter des fonds et bénéficier du soutien de son entourage ou de donateurs extérieurs;
  • L’autofinancement, bien sûr, reste une solution envisageable si vous disposez d’économies suffisantes pour couvrir les frais de votre formation.

En résumé, plusieurs subventions existent pour financer une formation continue. Chaque dispositif présente ses avantages et inconvénients, et il est essentiel d’étudier chacune de ces options pour choisir celle qui correspondra le mieux à vos besoins et possibilités financières.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles similaires

Derniers articles

A lire aussi

Etiquettes