Combien coûte une licence de taxi parisien ?

La licence de taxi est obligatoire pour exercer la profession de chauffeur de taxi. Le nombre de licences est limité par l’État sur l’ensemble du territoire et dans les différentes villes du pays. De fait, les licences sont rares et précieuses, ce qui fait grimper leur prix. Entre 2012 et 2014, une licence de taxi parisien coûtait 260 000 €. Aujourd’hui, elle coûte autour de 120 000 €. Comment expliquer une telle variation ? Voici quelques explications et éléments de contexte.

L’évolution du coût de la licence de taxi parisien

Les licences de taxi sont gérées et délivrées par la préfecture. Leur nombre est limité et cette limitation est calculée sur la densité démographique de chaque ville. Ainsi, le nombre de licences à Paris est beaucoup plus élevé que dans la plupart des autres villes de France. À l’origine, la licence était gratuite et chaque chauffeur de taxi devait la rendre à la préfecture quand il cessait son activité (départ à la retraite, changement de carrière, etc.).

À partir de 1973, les chauffeurs de taxi ont obtenu l’autorisation de revendre leur licence à d’autres aspirants chauffeurs au lieu de la rendre simplement à la préfecture. Le prix de revente n’a jamais été encadré et répondait simplement au principe de l’offre et de la demande. À Paris, la densité démographique a augmenté du fait du développement de la banlieue. Intra-muros, elle n’a pas beaucoup changé et le nombre de taxis n’a pas augmenté, devenant rapidement insuffisant.

Obéissant aux lois de l’offre et de la demande, le prix de la licence de taxi a rapidement augmenté, atteignant en 2012 le prix record de 260 000 €. Cependant, l’arrivée des VTC a changé la donne. Ils permettent à n’importe qui d’ouvrir une activité proche de celle d’un taxi sans acheter de licence. Résultat, la demande a beaucoup diminué et le prix est descendu. Malgré tout, les chauffeurs de taxi conservent leurs particularités et le prix de la licence reste élevé : 120 000 € à Paris.

Comment financer une licence de taxi ?

Une licence de taxi à Paris vaut le prix d’un logement confortable dans certaines villes de banlieue. Malgré ce coût très élevé, la demande reste forte. Au-delà des avantages dont les chauffeurs de taxi bénéficient par rapport aux chauffeurs de VTC, cette stabilité de la demande est aussi due à l’accessibilité des financements permettant d’obtenir une licence de chauffeur de taxi sans difficulté.

Effectivement, la pénurie des taxis est si importante à Paris que les banques prêtent sans difficulté l’argent nécessaire pour acheter une licence de taxi parisien. Le propriétaire d’une licence de taxi est sûr d’avoir du travail pendant toutes les années de sa carrière sans aucun problème. Il est facile d’obtenir un prêt dans ces conditions, mais la plupart des banques exigent tout de même un apport d’au moins 20 %, soit 24 000 € en 2021.

Dans l’immense majorité des cas, les banques proposent un prêt professionnel classique. La durée d’emprunt la plus commune est celle de sept ans. Dans certains cas, les banques acceptent un emprunt sur dix ans, mais les coûts sont alors plus élevés.

Où obtenir une licence de taxi ?

Pour obtenir une demande de licence de taxi, il faut en faire la demande en mairie ou à la préfecture de police. Il faudra remplir un dossier dans lequel vous présenterez votre attestation de formation à conduite de VTC/taxi. L’obtention préalable d’une telle attestation est obligatoire pour déposer une demande de licence de taxi, parisien ou non. Détails importants : votre dossier doit être déposé dans les trois mois suivant votre réussite à l’examen des chauffeurs de taxi.

Déposer un dossier de demande pour une licence de taxi vous permet d’être placé sur liste d’attente. Il vaut mieux être patient, car les délais sont importants. Cela vous laisse le temps d’aller consulter plusieurs banques pour préparer votre dossier d’emprunt.

Enfin, sachez que vous ne pouvez pas acheter votre licence auprès d’un chauffeur de taxi qui vous la vendra à vous directement. La distribution des licences de taxi parisien est intégralement gérée par la préfecture qui servira d’intermédiaire. Cela permet d’assurer à tous les mêmes chances d’obtenir une licence de chauffeur de taxi parisien.

Peut-on obtenir une licence de taxi gratuite ?

La diminution du prix des licences de taxi n’est pas seulement due à l’apparition des VTC sur le marché. Elle est également due à un changement important dans la juridiction qui les encadre. Effectivement, depuis 2014, un nouveau type de licence de taxi a vu le jour. Elles sont désormais incessibles, ce qui veut dire qu’elles ne peuvent pas être vendues.

Pour obtenir ces nouvelles licences, il suffit également de déposer un dossier à la préfecture et de préciser en remplissant les différents formulaires que l’on ne souhaite obtenir qu’une licence incessible. Ces nouvelles licences doivent être renouvelées tous les cinq ans. Ces démarches sont assez simples et permettent à la préfecture de mieux maîtriser le nombre de chauffeurs de taxi.

Ces licences incessibles sont donc gratuites, mais leur nombre est toujours limité. L’attente peut donc être plus longue. Les licences à 120 000 € existent toujours et leur nombre reste stable. Elles trouvent cependant moins de preneurs qu’autrefois puisque certains préfèrent attendre une licence gratuite, même s’ils doivent renouveler leur dossier tous les ans pour rester sur liste d’attente.

Comment faire pour louer une licence de taxi parisien ?

Pour devenir chauffeurs de taxi, beaucoup choisissent le statut d’artisan. Cela leur permet d’être propriétaires de leur véhicule et seuls maîtres de leurs horaires. Il est également possible de travailler pour une entreprise, mais le statut de salarié subordonné aux ordres et aux désirs d’un supérieur ne plaît pas à tout le monde.

Une troisième option est de plus en plus populaire : la location de licence de taxi. Certains chauffeurs de taxi souhaitant prendre du repos sans vendre leur licence décident de la louer. En échange d’un loyer fixé précisément par un contrat, vous pouvez utiliser leur véhicule et leur licence pendant une durée déterminée, souvent tacitement renouvelable.

C’est un fonctionnement idéal pour ceux qui souhaitent devenir chauffeurs de taxi, mais ne sont pas certains de leur choix. Cela permet de vérifier que le métier est fait pour vous. Surtout, cela permet de commencer à exercer en attendant d’obtenir sa licence. S’il s’agit d’une licence de taxi parisien payante, cela permet également de mettre de côté l’argent nécessaire pour l’apport de 20 %.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles similaires

Les étudiants privilégient les formations dans la santé

En plein cœur de la crise sanitaire liée à la Covid-19, les nombreux domaines du médical et de la santé ont été durement impacté. Notamment à...

Planète INP, l’espace de travail de l’institut national polytechnique de Toulouse

Polytechnique est un institut national disposant de plusieurs antennes sur le territoire français. Chacun des instituts polytechniques propose une formation comptant parmi les plus...

À quoi sert l’application « Mon Bureau Numérique » ?

Depuis la rentrée des classes en 2018, les élèves français des académies de Strasbourg, de Nancy-Metz et de Reims ont la chance d'avoir accès à un...

Derniers articles

Etiquettes