Comment s’y prendre pour travailler dans les casinos en 2021 ?

Croupier, technicien de machine ou assistant clientèle, plusieurs emplois peuvent être proposés en casino. Ces métiers avec peu de visibilité savent tenter les passionnés de jeux, et ils s’exportent facilement dans toute la francophonie. Il y aura malgré tout différents prérequis à respecter pour pouvoir pratiquer le métier de croupier dans les multiples casinos du monde.

Le métier de croupier : force mentale et moralité

Exercer ce métier, c’est faire preuve d’une moralité attestée, mais aussi d’une force mentale certaine. Vous êtes amené à manipuler, entre autres, de grandes sommes d’argent et à effectuer des calculs mentaux très rapides. Il ne faut pas faire d’erreurs et donc s’assurer d’être tenace face à la nervosité ou la pression.

Travailler pour un casino, c’est donc connaître parfaitement la réglementation qui les entoure. C’est aussi être au point sur toutes les spécificités des jeux de table et de machines proposés. Pour s’y exercer, vous pouvez expérimenter le jeu. De nombreux sites comme un casino en ligne au Canada permettent de récolter des mises au black jack, roulette russe ou au poker sous les conseils d’experts. L’art du calcul mental ultra rapide et la force nerveuse nécessaire au métier vous viendront à force d’expérience.

De plus, les horaires de nuit et de week-end sont la norme. Le travail décalé ne doit pas être un frein pour pouvoir évoluer dans ce secteur. Fort d’une grande concentration et d’une serviabilité certaine, le croupier assure ainsi aux clients de passer une bonne soirée au sein de l’établissement.

Etre croupier en France, comment faire ?

Rejoindre un casino en tant que croupier ou chef de partie peut se faire de différentes façons. Certains suivent une formation à l’école des croupiers, de plusieurs semaines, pour emmagasiner les compétences et savoirs nécessaires. D’autres se tournent immédiatement vers un casino qui assurera la formation en interne. Si un diplôme n’est pas obligatoire, il peut faciliter la prise de travail.

Avant toute chose, pour devenir croupier ou trouver un emploi dans le secteur du casino en France, il faut pouvoir justifier d’un casier judiciaire vierge. Une enquête de moralité est menée par les Renseignements généraux, à l’instar d’un fonctionnaire public. C’est l’occasion de montrer patte blanche et de s’offrir son entrée dans le monde du casino. Une fois la carte d’agrément remise, vous pouvez travailler.

S’expatrier au Québec ou en Belgique, c’est possible ?

L’envie de quitter la France vous tente, mais vous n’êtes pas certains de pouvoir continuer à pratiquer votre métier en dehors du territoire ? Le métier de croupier répond en effet à certaines obligations légales qui nécessitent de valider certains critères. Selon les pays francophones, ces prérequis peuvent changer.

Cela n’empêche pas toutefois de pouvoir s’y installer et demander les papiers nécessaires à son expatriation. Au Québec, de la même façon qu’en France, la formation sera généralement assurée au sein du casino. Il faut également pouvoir montrer une côte de sécurité, qui peut être plus compliquée à obtenir.

Vous devez remplir plusieurs formulaires autorisant une enquête sur vous, en acceptant notamment la prise de vos empreintes, la vérification de vos crédits et de vos documents d’immigration. De plus, certains casinos demanderont une licence de jeux de casino, qui peut se demander à la Régie des alcools, des courses et des jeux.

En Belgique, qu’en est-il ? L’expatriation sera nettement plus facile, puisque le métier peut s’apprendre dans la même école européenne reconnue en France, ou directement en casino. La formation dure alors de deux à trois mois, et met en avant l’apprentissage de l’anglais.

Parler l’allemand ou le néerlandais peut apporter des avantages certains à une prise de poste. Le métier de croupier, qui plus est, ne se limite pas à la francophonie. Fort d’expériences, vous serez tout à fait en mesure d’être un pro des jeux de table à l’international, sur terre comme sur paquebot de croisière.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles similaires

Formation trader : le regain des Français pour le trading en ligne

Le métier de trader est bien souvent l'objet de nombreux fantasmes. Très représenté dans les films ou les romans, la réalité du métier est...

Cryptomonnaie : nouvel allié pour financer un projet digital

Depuis leur entrée sur le marché de l'économie, les cryptomonnaies n'ont pas cessé de chambouler les habitudes. Considérées pendant plusieurs années comme un phénomène...

Etudiants d’Aix-en-Provence : le retour à une vie universitaire difficile

Si les étudiants ont pu reprendre les bancs des amphithéâtres depuis le mois de septembre, les séquelles des confinements passés sont toujours présentes. Anxiété,...

Derniers articles

Etiquettes