CV anglais

Vous souhaitez décrocher un travail ou un stage en Angleterre ou aux États-Unis ? Dans ce cas, que vous soyez manager, commercial, serveur, ingénieur ou encore réceptionniste, il est indispensable de rédiger un CV au format adapté. En effet, ce document ne possède pas les mêmes caractéristiques que le curriculum vitae français.

Le contenu du curriculum vitae anglais

Le modèle de CV anglais diffère de celui que nous connaissons en France. Que vous recherchiez un stage étudiant ou un véritable job à l’étranger, il faudra adopter une structure bien précise.

Voici plus en détail le contenu de ce document.

  • Personal informations : devront figurer dans ce paragraphe votre nom et prénom(s), vos informations de contact également. En revanche, votre âge, votre origine ethnique ou votre sexe sont des mentions qui sont aujourd’hui interdites, pour des raisons de discrimination à l’embauche. Il en va de même pour votre photo. Néanmoins, préciser votre nationalité est nécessaire, afin de faciliter les démarches administratives.
  • Professionnal objectives : il s’agit ici d’un résumé de votre projet professionnel. Informez le recruteur des étapes que vous avez franchies pour y parvenir, ainsi que du travail qu’il vous reste à fournir pour atteindre votre objectif.
  • Education : vous parlerez ici de votre formation scolaire et universitaire. Puisque le système d’éducation en Angleterre ou aux États-Unis n’est pas le même qu’en France, il est indispensable d’inscrire l’intitulé exact de votre formation, plutôt que de mentionner un BTS ou encore un DUT.
  • Work experience : on retrouve également ce paragraphe dans le CV français. C’est l’occasion d’en dire un peu plus sur votre expérience professionnelle. En revanche, il est indispensable de fournir un maximum de détails, par exemple sur les missions relatives à chaque poste que vous avez occupé et les responsabilités inhérentes à votre précédent travail.
  • Special skills : c’est grâce à cette partie du CV en anglais que vous pourrez vous démarquer de la concurrence. N’hésitez pas à détailler les diverses compétences dont vous bénéficiez, et ce que vous postuliez à une annonce pour un emploi d’agent de maîtrise, de comptable, de mécanicien ou de pâtissier. Un savoir-faire, des connaissances supplémentaires et complémentaires pourront faire toute la différence.
  • Miscellaneous : ce paragraphe détaillera vos diverses pratiques sportives ou artistiques, ainsi que votre engagement au sein d’une association. Si les recruteurs français ne s’intéressent que très peu à cet aspect de votre personnalité, ce n’est pas le cas outre-Atlantique ou de l’autre côté de la Manche.
  • References : voici une rubrique que l’on ne retrouve pas dans un CV français. Les références indiquent vos anciens employeurs, ainsi que le nom de vos anciens responsables.

Le niveau de langue du CV anglophone

Afin de décrocher un entretien pour un poste d’acheteur, de secrétaire ou dans le milieu de la restauration, il est indispensable de montrer vos capacités rédactionnelles ainsi que votre maîtrise de la langue anglaise. Aucune faute d’orthographe ne sera admise, votre CV risque alors de ne pas être retenu.

De ce fait, nous vous suggérons vivement de relire minutieusement votre document. En ligne, il est possible faire vérifier ce dernier par des anglophones qui pourront alors vous indiquer les modifications à apporter. Cela vous permettra d’obtenir un CV parfait, qui va forcément retenir l’attention.

La différence entre CV américain et CV anglais

Les Américains et les Britanniques n’ont pas les mêmes exigences en matière de CV. Aux États-Unis, on privilégie les documents qui mettent en avant les compétences acquises durant les différentes expériences professionnelles du candidat. En revanche, en Grande-Bretagne, l’accent est mis sur le parcours universitaire, les cursus longs et de qualité sont largement favorisés. Aussi, n’hésitez pas à adapter votre curriculum vitae en fonction des exigences de chaque pays.

Les erreurs à éviter

Certains faux-pas pourraient bien vous coûter vos chances de passer un entretien d’embauche. Aussi, nous vous déconseillons vivement d’utiliser un outil de traduction pour rédiger votre CV. En effet, dans ce cas précis, un logiciel quel qu’il soit ne pourra pas vous aider à retranscrire exactement le contenu de votre dossier. De plus, rappelez-vous que le CV français ne peut correspondre au modèle anglophone. Faire un copier-coller n’est donc pas une solution adéquate.

Comment mettre en page son CV anglais

Créer un CV simple, mais original et pourquoi pas tendance tout à fait être envisagé. Effectivement, la mise en page représente un excellent vecteur pour vous présenter et mettre en avant votre personnalité.

Néanmoins, il est vivement recommandé d’aérer votre CV, afin de le rendre plus lisible. Pour profiter d’un modèle type, d’une trame qui pourra vous aider, nous vous suggérons vivement d’utiliser l’un des outils disponibles sur Internet, plutôt qu’Open Office ou Word.

Il s’agit d’un service gratuit, qui pourra vous aider à créer une mise en page qualitative visant à retenir l’attention, grâce à un formulaire vierge à compléter. N’oubliez pas de télécharger votre document au format PDF, afin que celui-ci soit lisible de tous les systèmes d’exploitation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *